• Bientôt...

    Bientôt...

    Si le lecteur bleu apparaît ci-dessus, vous pourrez écouter le texte en audio

     

    Ô vous, tendres fragrances,

    Colorez ma mémoire 

    De flammes éthérées

    Aux notes irlandaises.

     

    Vos embruns volatiles,

    Coiffes blanches improbables,

    Viendront qui sait? Au soir

    Sur mon âme danser.

     

    Crachins, larmes marines,

    Laveront mes regrets

    Du baiser de ce sel

    Qui les vêt d'espérance.

     

    Et, si le froid du mal

    Venait mordre mes joies,

    Il se peut que la nuit

    Les guide vers l'aurore.

     

    Une aube indescriptible

    Où les ors se marient

    Offrant à l’océan

    Mille feux pour veilleuses.

     

    Lors, mes rires d'enfant

    Se mêleront peut-être 

    Aux neiges de l'hiver

    Sur mes années tombées. 

     

    Leur écran de silence

    Dira mon existence,

    J'en ferai le chemin

    D'un printemps à venir... 

    © 

     

     


  • Commentaires

    1
    Belamie
    Jeudi 15 Août à 17:48

     Bonjour, suite à notre rencontre au Quai  des Livres à Lorient, je viens de découvrir votre blog ( noté sur un papier par vous) Magnifique!  Houles intimes...Pas de hasard, je vous avais parlé du festival de poésie  "La houle des mots " de St Jacut et Dinard Ce dernier poème est d' une grande beauté : très sensoriel!  Je reviendrai lire vos textes.                                                                                              

      • Jeudi 15 Août à 18:10

        Merci d'être passée me lire. Oui je me souviens parfaitement de notre conversation. Ma poésie se veut source d'images.

        Bien à vous.

    2
    Jeudi 29 Août à 17:35

    La poésie est si belle qu'elle ensème ma mémoire de pensées en bouquet

    Amitié Poète 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :