• C'est là, muse idéale...

     

    Venue d'un ciel voilé,

    Impavide et discrète,

    La nuit s’est installée

    Fascinante et secrète,

     

    L’on me dit que peut-être,

    Le soleil est sorti,

    Par l’unique fenêtre

    D’un azur décati.

     

    J’écrivais, attentif,

    À tous mes pauvres mots

    Espérant, créatif,

    Qu’ils fussent mes marmots.

     

    Je n’ai pas vu la belle,

    Poindre dans ses velours,

    Celle qui m’ensorcelle

    Dans ses sombres atours.

     

    Cape sertie d’étoiles

    Et d’une lune blême,

    C’est là, muse idéale,

    Pour un petit poème…

     

     

    ©  


  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Décembre 2016 à 10:07

    bonjour philippe ,

     ta muse te souffle des mots magnifiques ,! elle t'inspire de magnifiques figures nourries d’espoir !! J'ai vraiment aimé ton écrit, tu as une plume pleine d'envie, de rêves continue comme ça ! et moi avec l'envie de te lire , encore , et encore c'est  de toute beauté vraiment je suis subjuguée !!  joyeux dimanche de noel entouré de tout ceux que tu aimes !!!  avec toute ma plus sincère amitié monette

    2
    Dimanche 25 Décembre 2016 à 10:34

    J'y suis bien dans mes rêves... Merci monette.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :