• Comme un songe éphémère...

    Comme un songe éphémère...

     

    Sur la vitre chagrine

    Ruissellent mes angoisses,

    S’envolent pérégrines,

    Mes espérances lasses.

     

    Leurs bises vipérines

    Tentent de  m’alerter,

    Lors, mon cœur  s’amarine,

    Friand de liberté.

     

    Comme un songe éphémère

    Ombré de déraison,

    Là, le ciel et la mer

    S’unissent à l’horizon.

     

    Pour des îles hauturières,

    Je largue les amarres,

    Pour de fausses croisières,

    Je fuis mes cauchemars.

     

    C’est un rêve loufoque,

    L’appel d’un clapotis

    Sur le flanc de ma coque

    Et, je me crois parti…

     

    ©  


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 09:42

    Il est bon parfois des amarres larguer

    D'imaginer un ailleurs

    Où la vie serait meilleure

    En toute utopie pouvoir rêver.

     

    Bon dimanche Philippe

    Amitié Poète

     

     

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 09:46

        Il est bon oui... Merci Jacqueline.

    2
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 12:44
    Nina Padilha

    Mon lit est un bateau...
    Superbe !
    Bizzz

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 18:03

        Oui, il y a de ça Nina. Quand j'étais petit, souvent pour m'endormir je m'imaginais être à bord d'un bateau.

        Normal, mes grands parents me berçaient d'histoire maritimes.

        Merci à toi pour ton passage sur ma grève.

    3
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 16:26

     bonjour Philippe ,,, 

    je ferme les yeux et  à travers tes mots j’aperçois la pluie qui dégouline sur les vitres de ton cœur !! J'aime la pluie quand elle se fait douce c'est un bien agréable moment de lecture j' apprécie  et aime te  lire ! cadre bien imagé, et basculement émotionnel très bien placé. J'aime à penser que c'est la pluie qui l'a découragé, et qu'elle vous attendais pres de la plage    (sourire )   je te souhaite que ton cœur s'apaise  et que réapparaissent vite  pour toi le soleil  bien sincèrement monette 

     

     

     

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 18:07

        Merci Monette, tu sais les textes publiés sur ce blog ne sont pas forcément le reflet de mon état d'esprit du jour (même si je suis un mélancolique, sourire). Ils sont programmés à l'avance. Parfois ils collent à mes préoccupations immédiates, pas toujours.

        Seuls les textes que je qualifierais d'engagés humainement sont intégrés au dernier moment.

        Merci encore

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :