• Groix... Balade printanière...

    Balade printanière...

    Si le lecteur bleu apparaît ci-dessus, vous pourrez écouter le texte en audio

     

    Premiers souffles de printemps,

    Haleine délicate,

    D’une île en renaissance…

     

    Huuumm ! Fragrances secrètes d’un tout petit chemin que salent les embruns.

    Sente tordue, intimidée et qui pourtant, complice,  me désigne la plage.

     

    Un sable tiède à peine déchiré par un ruisseau gourmand,

    Cascatelle insouciante où se baigne un oiseau.

    Une laisse oubliée comme frise savante,

    Et puis, encore le sable

    Teinté de fin grenat,

    Éclaboussé de mica.

     

    La brise les emporte

    Et résonne un instant

    Du cri de quelques mouettes.

     

    Et, puissant, le ressac,

    La mer, toute joyeuse

    Qui se jette à mes pieds,

    Abandonne ses coiffes

    Aux dentelles goémonières.

     

    Débonnaires et discrets les nuages passent,

    S’en moquent-ils ?

     

    Comment capturer cette féérie et cette vie, partout ?

    Ma boîte à images a bien triste figure.

    Des rouges, des ors, des verts, des mauves, des turquoises, que sais-je encore ?

    Palette aux nuances sans limites,

    Mais surtout :

    De l’azur pour finement teinter cette marine rare.

     

    L’horizon semble se dissimuler.

    Il masque peut-être des voiles en partance.

    L’océan et le ciel lors, ne font plus qu’un…

    Lointaine brume venue me voler la perspective ?

     

    Non c’est juste l’infini…

     

     ©

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Avril à 10:20

    Je ferme les yeux et me laisse emporter par la voix du Poète

    Les images comme film à voir et revoir me ramènent là où me portèrent mes pas

    Là où je sais venir et revenir.

    Merci Philippe de ce plaisir de lecture et d'écoute

    Belle journée

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :