• Groix... Hiver...

    Groix... Hiver...

     

    De brumes barbouillé,

    Ce ciel me fait effroi

    Et la lande rouillée

    Me donne déjà froid.

     

    Dans ses voiles humides,

    Un soleil anémié

    Se hâte, trop timide,

    De rompre sa veillée.

     

    Transi, l’océan râle.

    Crénelé d’algues brunes,

    De longues langues pâles

    Pendent dessous la dune.

     

    Ponctué de mille mares,

    Le chemin s’éparpille,

    Ourle les murs du phare

    Puis en franchit la grille.

     

    S’est installé l’hiver,

    Dans ses sombres effets,

    Ses petits jours sévères,

    Ses possibles forfaits….

    ©  


  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 09:43

    L'hiver fait son entrée

    La nuit mange le jour

    Quand le brouillard s'installe

    Ailleurs fauchant des vies

    Quand sur les trottoirs

    Grelottent les sans abris

    A Groix le phare des Chats veille

    Offrant à son Poète une image si belle

    Que mon âme en est ravie

    Allumons dans nos yeux les lueurs

    Qui aux amoureux de la belle poésie

    Réchauffons les cœurs

    Merci Philippe de cette clarté

    En mots en photos et en partage

     

    Belle journée

    Amitié Poète

     

     

     

      • Mercredi 21 Décembre 2016 à 10:17

        Une photo de reflets inversés... Merci pour ton commentaire. Ce n'est pas le brouillard qui hier, une fois encore, faucha des vies mais la stupidité des automobilistes et autres routiers qui ne savent pas réduire dans ces conditions considérablement leurs vitesses. Et pas davantage, ne respectent , voire n'augmentent les distances de sécurité requises. C'est aux humains prétentieux à s'adapter à la nature pas l'inverse. Les animaux le font mieux que nous. 

    2
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 15:26

    bonjour philippe  ,

    Oh  Philippe même si la saison  et nos  journées sont tristes et mélancoliques  ton poeme est très beau c'est superbe.. et il fait bon te lire ,  le temps s' y prête  et  subitement en moi   voguent les sensations des vagues qui  me submergent, quel délice!  merci philippe que de souvenirs pour cet hiver en bretagne bien amicalement monette

     

      • Mercredi 21 Décembre 2016 à 16:15

        Je n'aime guère non plus ces journées courtes et avortées. Dès demain, les jours vont un peu se rallonger. Merci pour ta lecture...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :