• Groix... J’ai juste gribouillé...

    Groix... J’ai juste gribouillé...

     

    Ils passent là, chagrins,

    Par-dessus mon vieux toit,

    Et retiennent leurs grains

    En pépères courtois.

     

    J’aperçois les « Saisies »

    Qui fendent l’onde grise

    Quelques mouettes transies

    Y sèchent sous la bise.

     

    L’horizon s’est couvert

    D’une brouillasse atone,

    Ça ressemble à l’hiver

    Morose et monotone.

     

    Dans ses teintes d’ardoise,

    La place Notre Dame,

    Que la chapelle toise,

    Semble aujourd’hui sans âme.

     

    Lessivé par les pluies,

    Figé dans ses pâleurs

    Le village s’essuie,

    Avare de couleurs.

     

    Alors, sur mon cahier,

    Abreuvé d’encre sombre,

    J’ai juste gribouillé

    Un soleil et de l’ombre…

    ©                         

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Septembre 2015 à 08:45

    De soleil et d'ombre

    D'encre et de papier

    Chasser nuées sombres

    En souvenirs d'été

     

    Même en mode automne aux couleurs hivernales tes mots forment une ronde offerte à ma sensibilité

    Merci. Amitié Poète

     

     

     

     

    2
    Samedi 26 Septembre 2015 à 09:59

    C'est sympa, cette programmation, un peu grise, a eu pour mérite de botter les fesses de l'anticyclone et de nous offrir enfin un peu d'été indien...

    Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :