• Groix... J'entends hurler le vent...

    Groix... J'entends hurler le vent...

     

    J’entends hurler le vent

    Et des arbres se tordre,

    Leur chahut éprouvant

    Dans un furieux désordre.

     

    Mélopée entêtante,

    Quand monte du rivage

    La clameur haletante

    De l’océan sauvage.

     

    La plage disparaît

    Sous l’assaut de la houle

    Qui ivre, sans arrêt,

    Crache encore et s’enroule.

     

    Quelques oiseaux pourtant

    Se hasardent à planer

    Faisant naître au portant

    Une danse ordonnée.

     

    Virtuoses ceux-là

    Qui jamais ne se lassent

    D’invisibles entrelacs

    Dont le sens nous dépasse…

     

    ©                         

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Mars à 18:16

     ton texte est comme d'habitude superbe ,une petite merveille en quelque sorte .. un très joli poème où j'ai entendu le hurlement du vent et j'ai senti la vague de mélancolie qu m'a  conduite à la sensibilité de ta plume !! bravo à toi et toute mon amitié monette

      • Lundi 12 Mars à 23:23

        Merci beaucoup Simone, je suis heureux de pouvoir te faire partager mes "poésimages"...

    2
    Lundi 12 Mars à 18:24

    Le vol des oiseaux

    S'entremêlent au fracas de la houle

    Quelques notes de musique

    S'incèrent au hurlement du vent

    Apportant douceur et c'est beau

     

    Amitié Philippe

      • Lundi 12 Mars à 23:25

        Merci pour ton petit commentaire, en prose cette fois mais toujours plein de poésie. 

    3
    Anne
    Mardi 13 Mars à 15:23
    Comme des houles intimes ....c'est beau
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :