• Groix... Journée d'automne aigrie...

    Groix... Journée d'automne aigrie...

     

    Journée d’automne aigrie,

    Terre et mer se confondent

    Dans des teintes de gris

    De plus en plus profondes.

     

    L’air se revêt de bise,

    Nos démarches frissonnent,

    Sur la plage soumise,

    De blancs galets graillonnent.

     

    L’île presque engourdie,

    N’offre que rues désertes

    S’enlaçant refroidies

    Entre demeures inertes.

     

    Le gibier hébété

    Se cache dans la lande,

    Noël à pas comptés

    Dispose ses guirlandes.

     

    Froid et calamiteux,

    Comme pétri d’ennui,

    Vite, je jour honteux

    S’abandonne à la nuit…

     

    ©                         


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 09:47

    Ambiance tristounette

    D'un automne vieillissant

    Où ton île presque déserte

    S'endort au creux de l'océan

     

    Merci de nous la conter

    Belle journée Philippe

    Amitié Poète

     

     

      • Vendredi 9 Décembre 2016 à 10:15

        Qu'est-ce qu'on y est bien! Où l'on ne voit même plus les côtés du continent. Comme si Groix avait largué les amarres et filait droit vers un ailleurs apaisé... Merci de ton passage.

    2
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 12:39

     bonjour philippe

    la morne saison renvoie. sur son ciel d'opale des ombres monotones. au gémissement du vent  oui philippe ou je te rejoint l'automne est une triste saison mais sous tes mots elle prend une tout autre dimension  tu t'exprime si bien par tes mots que devant mes yeux filent les images  tout est vivant merci philippe et belle journée  amitié monette

      • Samedi 10 Décembre 2016 à 13:18

        Merci mon amie... Toutes les journées d'automne ne se ressemblent pas. Hier j'ai fait une longue promenade sous un doux soleil. La mer ne m'a pas quitté un seul instant tant le ressac était fort. Il m'a bercé aussi cette nuit...

        Aujourd'hui, le soleil brille toujours... J'ai pris cette photo hier au soir à la pointe de Pen Men (l'ancienne corne de brumes) face à Concarneau.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :