• Groix... L'aube est comme une frise...

    Groix... L'aube est comme une frise...

     

    Laissons l'aurore peindre
    En ce matin frisquet
    Ce ciel venu éteindre
    Ses milliers de quinquets.

    Étrange frondaison
    En brume de lucioles
    Sur le trait d'horizon
    Le soleil s'auréole.

    Dans ses effets de rêve
    Aux flamboiements de laque
    Majestueux il s'élève
    Au rythme du ressac.

    Il constelle la mer
    D'une nuée de feux
    Veilleuses éphémères
    Étonnants boutefeux.

    Inconstante, la brise,
    Agite un peu la flore
    L'aube est comme une frise
    Teintée de rouge et d'or...

    ©                         

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 13:00

     bonjour Philippe !!!

     

     un bien joli poème doux et scintillant une vrai perle ce texte , de merveilleux instants où l'aube, l'aurore ignorent ceux qui dorment encore << moi >> sourire ,  mais qui savent offrir à l’œil du poète toute la beauté d'un jour qui va se lever. et toi   tu  es  là pour respirer tant de splendeurs !!! merci pour ce poème apaisant et cette  très belle photo  bien amicalement monette

     

      • Jeudi 15 Décembre 2016 à 19:11

        L'aube est tardive actuellement, tu ne dors peut-être plus?  En tout cas merci encore pour ta lectures et ton commentaire.

    2
    Mardi 20 Décembre 2016 à 18:49

    J'aime ces aubes où tu nous mènent en mots et en photos

    J'aime tout simplement te lire

    Tu me fais voyager sortir du quotidien

    Pour tout ce plaisir merci Philippe

    Amitié Poète

      • Mardi 20 Décembre 2016 à 23:05

        Merci Jacqueline, c'est un beau compliment...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :