• Groix... L'haleine de l'hiver...

    Groix... L'haleine de l'hiver...

     

    La lune se pomponne
    Dans son écrin de nuit
    Dessous, la mer chantonne
    Mais, la plage s'ennuie.

    L'île s'est endormie
    Sous un fragile voile,
    Le ciel, tel un semis,
    Arbore mille étoiles.

    L'haleine de l'hiver,
    Incisive et  si froide,
    Aiguillonne sévère
    La lande presque roide.

    Le bonnet rutilant
    Du veilleur obstiné
    Se reflète ondulant
    Dans un miroir glacé.

    Ce n'est que bien plus tard,
    Quand poindra le matin,
    Que le chemin du phare
    Se poudrera,  mutin.

    ©  


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Février à 13:05

    bonjour Philippe ,

    c'est avec beaucoup de plaisir que je lis ce matin ce  poème cette photo est très belle dans la lumière atténuée du soir , il me  semble que   la quiétude de la nuit te soit  inspiratrice !!! et pour moi c'est toujours avec  le même plaisir que j'éprouve à chacune  de mes lectures  ..  merci pour ce superbe et talentueux partage,  philippe

     

      • Mardi 7 Février à 15:10

        Talentueux, je ne sais pas mais je suis très touché par ton commentaire, comme presque tous les deux jours.. merci de ta fidélité.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :