• Groix... Laisse-moi donc le temps...

    Groix... Laisse-moi donc le temps...

    Si le lecteur bleu apparaît ci-dessus, vous pourrez écouter le texte en audio

     

    J'écoute  la rengaine

    De la houle distraite.

    Je ris de sa dégaine 

    On la croirait en fête. 

     

    Ses fines coiffes  blanches

    Semblent toujours danser,

    En un heureux dimanche,

    Toujours recommencé. 

     

    Le ciel, tendre et galant,

    Lui offre mille robes

    Qu'un noroît pétulant, 

    Espiègle lui dérobe. 

     

    Mouettes et goélands 

    Partagent sa goguette,

    Frôlant avec talent

    Ses fugitives crêtes. 

     

    Elle vient se jeter,

    Sur de sages rochers.

    Cette belle entêtée

    Viendrait bien me faucher.

     

    C'est trop tôt, ma jolie,

    Laisse-moi donc le temps,

    D'encor' quelques folies,

    D'encor' quelques printemps... 

     

    ©


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Juin à 11:13

    Laisse nous le encore ma jolie

    Partager en printemps ses rimes enjouées

    A déguster ses mots sur tes crêtes dentelées

    D'apprécier ses poèmes nous n'avons pas fini

     

    Merci Philippe de cette ouverture sur l'avenir

      • Jeudi 14 Juin à 13:33

        Merci ma chère Jacqueline. Comme quoi, parfois, je peux écrire des textes optimistes....

    2
    Jeudi 14 Juin à 19:06

    bonsoir Philippe

      que de beaux mots et si bien imagés!! tes mots sont du velours ,tout ça pour dire comme ton poème est un joyau amoureux. cette idée de parler d'elle à la mer, et à tous ceux qui suivent, c'est comme de la poudre d'or dispersée sur chacun de tes mots tu as ce don qui fait de toi un poète humain et amoureux de la mer amitié chaleureuse  et merci monette!!!

     

      • Vendredi 15 Juin à 17:05

        Merci Beaucoup Simone. Presque trop de compliments non?  wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :