• Groix... Les Saisies...

    Groix... Les Saisies...

    Si le lecteur bleu apparaît ci-dessus, vous pourrez écouter le texte en audio

     

    Festonnant le village,

    Encore somnolente,

    Plus avant, git la plage

    Étendue, nonchalante.

     

    Un tantinet patauds,

    Un peu brinquebalants,

    Dans le port, des bateaux

    Roulent leurs larges flancs

     

    Signé sur l'onde vive

    Un fin trait d'encre sombre

    Croque là une rive

    Faite de roche et d'ombre.

     

    Elle s'enfuit modeste

    Vers l'horizon brouillé 

    Brumes venues de l'ouest,

    Par le vent, crachouillées.

     

    Une bande, une empreinte,

    Où les oiseaux papotent,

    Tel un mat, longue pointe,

    Venue gréer la côte.

     

    Magiques et indicibles,

    Sous des teintes sépia,

    Les saisies, impassibles,

    Veillent sur Locmaria...

     

    ©                         

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Juin à 12:52

    Tes mots comme oiseaux papotent à mon oreille en souvenir la beauté des saisies le charme de Locmaria

    Amitié Poète 

      • Vendredi 22 Juin à 13:39

        Merci! Toujours fascinante cette longue pointe, couverte au couchant de centaines d'oiseaux...

    2
    Samedi 23 Juin à 17:06

    bonjour Philippe ,

     le gros caillou est un vrai paradis  posé sur  l'océan pour héberger les oiseaux ,merci pour tes mots toujours aussi beaux et toujours j'en redemande  amicale pensée monette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :