• Groix... Ô soirées de septembre...

    Groix... Ô soirées de septembre...

     

    Ô soirées de septembre, ne vous enfuyez pas…

     

    À l’heure où la lune embrassera le ciel,

    je viendrai vous rejoindre.

     

    Je voudrais juste dire au silence,

    combien sa modestie l’honore.

     

    Il se peut cependant,

    que le lent bégaiement du ressac

    lui tienne déjà compagnie…

     

    Lors j’irai caresser, de mon âme étonnée,

    le sommeil parfumé d’une plage discrète.

     

    Je sais que les rochers, comme fauves couchés,

    veilleront, attentifs, au repos de la nuit…

     

    Ce sublime équilibre laissera au matin,

    dans sa noble langueur, le soin de déposer

    longtemps et sans compter ses perles de rosée.

     

    Ô soirées de septembre, pourquoi vous chagriner,

    qu’à cette heure, l’été vous ait là délaissées ?

     ©


  • Commentaires

    1
    Poète agathoise
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 15:02

    Waouh ! Splendide !
    Bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :