• Groix... Reviendra le printemps...

     

    Reviendra le printemps
    Les bourgeons et les fleurs
    Parfums et joli temps,
    Le bonheur qui affleure.

    La mer toute tranquille
    Qui paresse au soleil
    Et puis caressant l'île
    La brise sans pareille.

    Les bateaux revenus
    La plage qui se dore
    Sur l'herbe, bienvenus,
    Mille et un boutons d'or.

    Le ciel presque propret
    Ça et là moucheté
    De nuages discrets
    Qui annoncent l'été.

    Lors, sur ce paradis
    Entre alto et mezzo
    Juste la  mélodie

    D'une nuée d'oiseaux...

    ©                         

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Février à 09:41

    Délice de poème où doucement le printemps s'annonce

    Son frémissement fait fleurir l'espoir et chanter les oiseaux

    Belle journée Philippe

    Amitié Poète

      • Jeudi 23 Février à 10:47

        raté pour aujourd'hui, le printemps... Mais bon! certains lecteurs souhaitaient des fleurs et des petits oiseaux plutôt que de ténébreux quatrains... wink2

        Merci infiniment pour ta fidélité.

    2
    Vendredi 24 Février à 08:40

     bonjour Philippe

     suite a mon déménagement  j'ai beaucoup de soucis avec internet mais tout cela devrait redevenir normal parait- il ??  je suis heureuse de  te lire et avec un peu de retard mon regard sur ton poème est un bijou  la nature va embellir le jour ... mais je dois dire que ton poème respire l'harmonie et la douceur d'un printemps qui s'annonce beau et de longue durée ..au moins je l'espère ! un poème qui respire la douceur et le coté champêtre du printemps...l'éveille de la nature que c'est beau tout de même et encore plus lorsque c'est si joliment écrit.!! beaucoup de plaisir à te lire, amie poète. amitié très sincère ,,, monette

      • Samedi 25 Février à 10:03

        Merci Monette, ce texte est plus une espérance qu'un constat. Il est aussi à lire dans son second degré, comme si je pouvais parvenir encore une fois à sortir de l'hiver...

        C'est là, je le crains, un simple vœu pieux. Alors reste la douceur de l'île, son soleil déjà généreux, pas trop chaud, juste ce qu'il faut. La mer, qui toujours murmure. Les oiseaux qui témoignent....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :