• J'ai invité mes rêves...

    J'ai invité mes rêves...

     

    J’ai invité mes rêves

    À embrasser la lune,

    Étreintes douces et brèves

    Qui au couchant s’allument.

     

    Des baisers si fleuris

    Que le vent s’en parfume

    Et que l’air s’en nourrit

    Jusqu’au cœur de ses brumes.

     

    Dessous un pourpre voile,

    La nuit un peu troublée

    Convoque ses étoiles

    Pour l’occulte assemblée.

     

    L’onde devient psyché

    Quand une brise d’ouest

    Vient tendrement lécher

    Sa marine céleste.

     

    L’heure est aux sortilèges,

    Dans un presque silence,

    Merveilleux florilège,

    De songes en quintessence…

     

     

    ©  


  • Commentaires

    1
    Vendredi 31 Mars à 09:35

     bonjour Philippe , !!!

    souvent le choc des rêves provoque des éclats de lune plus brillants qu'une pierre précieuse tant de douceur ,  d'amour et simplicité  sont tes mots !! quelle belle poésie qui vient de ton cœur   avec des mots simples et magiques .. la féerie est dans ton encre  et ta plume est  d'or  j'ai adoré te lire merci Philippe

    2
    Vendredi 31 Mars à 09:53
    Nina Padilha

    J'aimerais pouvoir dormir, mais des ombres rodent.
    Elles grimacent dans le noir et je suis apeurée.
    Alors je surveille les étoiles, à ma fenêtre.
    Elles devisent, en brillant, et font peu de cas de mes insomnies.
    Bises.

    3
    Vendredi 31 Mars à 10:07

    Merci Philippe de nous convier à partager à

    "L'occulte assemblée" en compagnie de la lune des étoiles

    Quand l'onde et la voûte en cieux s'unissent

    Dans une "Marine céleste"

    Bonheur à te lire

     

    Belle journée ami Poète

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :