• L'office...

    L'office...

     

    Figé sur son tympan 

    Juste au-dessus du porche

    Un archange pimpant

    Défie les lourdes cloches.

     

    Quelques gouttes de vent

    Sur mon âme, allumées,

    Un cantique fervent

    Par la foule, bramé. 

     

    La nef ouvre les cuisses

    Sur cette folle orgie

    Quêtant un sacrifice

    Ou toute autre magie. 

     

    Les froids transepts vacillent

    Sous des feux rachitiques 

    Qu'un vieux clerc  éparpille.

    Croît l'hymne fanatique.

     

    L'homme en blanc dans le chœur 

    Éructe comme un ordre

    Alors monte en mon cœur 

    Un étrange désordre...

    ©  


  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Avril à 10:21

    Merci Philippe de partager en ce jour ton ressenti au cœur du sacrifice

    Beauté en architecture de la basilique

    Bonne journée ici les lourdes nuées se partagent le ciel avec le soleil blafard. Image de l'instant;

    Amitié Poète

      • Mardi 18 Avril à 10:10

        Oui le patrimoine religieux est riche, très riche même tant les hommes y ont investi pour oublier leur peur...

        Merci de ton passage...

    2
    Dimanche 16 Avril à 12:43

      bonjour Philippe ,

    des petites chapelles, ici même !!  des belles églises ,  et  des belles cathédrales ,  j'en ai vue et m'y suis senti bien. c 'est  pour moi un moment de recueillement loin des bruits du monde on peut y être tranquille. et méditer en dehors de toute croyance religieuse.J'apprécie la foi en l'église catholique. mais je pense que tout se rejoint. surtout pas de sectarisme.  c 'est un virus qui pollue le monde !!!  merci poète pour m'avoir offert  une fois de plus une belle lecture et des jolis mots !! je te souhaite de bonnes fêtes pascals avec toute mon amitié monette

      • Mardi 18 Avril à 10:08

        Ce n'est pas Monette de ma part du sectarisme... Je respecte la foi de chacun s'il y a lieu au même titre que les convictions des agnostiques et des athées. Ce qui ne m'inspire que du mépris, ce sont les religions, instruments de pouvoir et d'oppression des hommes.

         

        Merci d'être passée me lire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :