• Laissez venir à moi les petits enfants...

    Laissez venir à moi les petits enfants...

    Quand chaque mois ma sœur,
    D'un œuf vous avortez,
    Que dit votre Seigneur
    De ce germe mort né?

    Et quand la nuit, cher frère,
    Vous polluez vos draps
    En croyant vous distraire.
    Que de vies vous tuez là ?

    Ainsi, curés pépères,
    Qui oyez le pêcheur,
    Vous vous croyez experts,
    Vous n'êtes qu'empêcheurs.

    Je vous trouve bien prestes,
    Vous, les tristes bigots,
    À juger, immodestes,
    Nos chaos conjugaux.

    Mais, dans le même temps,
    Magnanimes, accueillez
    Vos fourbes pénitents
    D'innocences souillées.

    Vous semblez donc penser
    Que l'odieux pédophile,
    Dans ses airs compassés
    Honore l'évangile…

     

     

    Ce texte est ancien. C'est un petit pamphlet, malheureusement toujours d'actualité. J’y ai repensé en regardant l’émission « Cash Investigations » de mardi dernier. Je vous le livre aujourd’hui.

    Comment la hiérarchie catholique a couvert et continue à couvrir les crimes de certains de ses prêtres… Y compris en les déplaçant à travers le monde entier (souvent des pays développés vers l’Afrique). Après tout, comme on dit : « Changement d’herbage réjouit les veaux ! »

     

    Quelle est cette église qui exclut les divorcés de la communion mais pardonne à ses prêtres auteurs des crimes les plus abjects sur des enfants qui leur sont confiés ?

     

    Une application sans doute littérale du commandement célèbre prêté au Christ : « Laissez venir à moi les petits enfants… » Évangile selon St Matthieu.

     

    ©


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Mars à 13:54

    Tout pouvoir sur les masses engrange ces dérives

    Sortir les masses de l'ignorance

    Leur donner le libre arbitre sur leur vie

    Combien faudra-t-il de décennies

    Pour que cesse toutes ces ignominies

    Et surtout abolir le silence

    Parlez parlez victimes d'abus d'autorité

    Que la honte soit sur eux et non portée par vous.

     

    Merci Philipe de ce pamphlet dont chaque mot tient sa place

    Amitié Poète

     

      • Jeudi 23 Mars à 14:54

        Le pouvoir de l'église sur "les masses" comme tu les appelles et la manière dont cette églises en jouit est encore plus abject, plus odieux, plus scandaleux que cette même église au nom d'un Dieu complètement fantasmé prétend dire le bien et le mal.

        Ces prêtres mais également toute leur hiérarchie jusqu'au pape (dont le dogme dit qu'il est infaillible, quelle fatuité et quelle prétention aveugle) sont des criminels qu'il conviendrait de juger.  

    2
    Jeudi 23 Mars à 16:22

     bonjour Philippe; 

      ouffff ,  amertume en lisant ce texte et pourtant depuis combien de temps !!!!  c'est un venin foudroyant, la pédophilie cyanose depuis fort  longtemps des institutions comme l’éducation nationale et l’église  , ces  crimes pédophiles sont abominables  ,,, merci à toi Philippe de le dénoncer bien amicalement monettt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :