• Locmaria... J'ai vu dormir la plage...

    Locmaria... J'ai vu dormir la plage...

     

    J'ai vu dormir la plage
    Alanguie et tranquille
    Sous de très fins nuages
    Blancs et presque immobiles.

    Je crus même un instant
    Que janvier fût parti
    Et qu'en un rien de temps
    Juillet fût de sortie.

    Mais la plage était vide,
    Couverte d'algues brunes
    Et le sable livide
    Pleurait son infortune.

    Des mouettes aux pas pressés,
    Se jouaient sans plaisir
    De ces vagues lassées
    Venues ici mourir.

    La bise était avare
    De moelleuses caresses,
    Je compris que le soir
    Poindrait plein de rudesses...

    ©                         


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Janvier à 10:41

    Cheminer sur tes mots

    Les humer avec délice

    En apprécier les images

    Où le désir de douceur

    Fait un court instant oublier la rigueur

    De Janvier et ses frimas.

    Le ciel bleu de ce jour cache le froid mordant

     

    Belle journée Philippe

    Amitié Poète

    2
    Vendredi 20 Janvier à 16:17

     

    La belle plage que voilà. quelle tendre évocation de l'amour douceur, pour cette plage  de cet amour qui fait rêver... j'aime beaucoup ton poème  et je m'y retrouve comme fascinée , happée , hypnotisé en regardant  la belle photo à l'odeur pénétrante et iodées   et puis l'entrée dans l'hiver de la plage  ou l' on s'imprègne rapidement de ton beau poème  profite bien de cette belle journée  amitié monette

      • Vendredi 20 Janvier à 23:49

        Merci Monette, le premier quatrain m'est venu soudainement alors que j'étais dans le bus pour me rendre au bourg de Groix. Très vite je l'ai tapé en mémo sur mon téléphone et le second quatrain a suivi... C'est étrange parfois. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :