• Petites pierres blanches...

    Petites pierres blanches...

     

    Petites pierres blanches
    Sur la sente invisible
    De mes lointains dimanches,
    Je rêve d'indicible.

    Leurs fragrances apaisantes
    Faites de fleurs mêlées,
    Leurs brises bienfaisantes
    Aujourd'hui envolées.

    Au delà de l'ennui,
    Vous fûtes  mon printemps
    Vous éclairez  ma nuit
    Tels feux d'un autre temps.

    Jusqu'au bout de mon mal,
    Souvenirs fantasmés
    Soyez lors mes étoiles
    Sur ma couche, allumées.

    Ô flocons immobiles
    Baignez de votre neige
    Ce silence tranquille
    Qui sied aux sortilèges...

    ©                         


  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Mars à 10:21

     

    Quand les petites pierres blanches en souvenir

     

    A l'enfance enfouie ramènent en douceur

     

    La couche en insomnie s'illumine en sourire

     

    Chassant au loin un instant  les délires et les peurs.

     

     

     

    Poème dont les mots expriment bien le ressenti de l'automne de la vie

     

    Belle journée Philippe

     

    Amitié Poète

     

      • Lundi 27 Mars à 13:28

        Oui merci et bien vu quant à l'analyse de mon texte. Dommage que les pierres blanches ne soient pas celles de Poucet, je serais volontiers revenu sur mes pas. 

    2
    Lundi 27 Mars à 16:20

     bonjour Philippe

    On dit que l'enfance conditionne toute la Vie future.. très belle lecture   et une  belle lecture sur un sentiment irremplaçable .. et ta magie à encore opéré !!!  merci à toi poète bien amicalement monette

      • Mardi 28 Mars à 10:39

        Je le pense aussi Monette, ses émerveillements malheureusement aussi ses traumatismes. 

        Merci de ta visite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :