• Sous ta peau si fragile...

    Sous ta peau si fragile...

     

    J’ai vu s’enfuir la vie

    Sous ta peau si fragile

    Et s’éteindre l’envie

    Dans ton regard tranquille.

     

    Tes pas faibles et las,

    S’épuisaient,  éphémères,

    L’illusoire  au-delà

    N’étant plus que chimère.

     

    Te voir te consumer

    Augmenta tes souffrances

    En ces jours embrumés

    Par leurs fourbes errances.

     

    Et la plus belle aurore

    Devint lors crépuscule,

    Non pas quand tu t’endors

    Mais quand lors, tout bascule.

     

    Dans cette indifférence

    Qui sied à l’embarras,

    Funeste révérence

    Qu’usée, tu nous tiras…

     

    ©        


  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Février à 08:53

    Beau poème d'amour tout en tendresse

    Belle journée Philippe

    Amitié Poète

      • Jeudi 16 Février à 17:00

        Merci, oui c'est un texte très personnel...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :