• Sur les ailes du vent...

    Sur les ailes du vent...

     

    Sur les ailes du vent,

    Il pleure des embruns,

    Cheveux d’anges éthérés,

    Pareils à nos angoisses.

     

    Féérie incertaine

    De ces matins trop pâles

    Qui ordonnent à la mer

    De feuilleter ses pages.

     

    Il arrive souvent

    Que le noroît s’enneige,

    Lors, les montagnes d’eau

    Puissamment se déplacent.

     

    Inquiètes et sauvages,

    Les îles se cramponnent

    Parfois échevelées,

    D’autres fois presque nues.

     

    Jamais ne s’abandonnent

    Sur leur couche mouvante,

    Juste quelques baisers

    Piqués de fleur de sel…

     ©        


  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Avril à 09:31

    Sur les notes pianotées aux cris des mouettes et autres oiseaux

    Tes mots pour apaiser les maux nous conduisent aux matins pâles

    Face au vent caressant ton île en baisers fleur de sel

    Toute la force magie en poésie fait défiler des images et je me laisse bercée

     

    Merci Poète amitié

     

     

    2
    Mardi 4 Avril à 10:03

     bonjour Philippe

    L'océan est tellement plus beau quand il est enragé et quelle beauté ! je le découvre ici, et mon plaisir est intact..merci Philippe   pour ce magnifique poème, fouetté par les embruns !!  je me laisse emporter par les flots, les marées ,  et les vagues de tes mots . et à chaque fois, le rythme m' emporte dans le tourbillon de ce vent !!!  merci philippe avec toute mon amitié la plus sincère monette


     

      • Mercredi 5 Avril à 00:06

        Merci Monette pour de beau commentaire iodé.

    3
    Mardi 4 Avril à 11:45

    "Je me laisse bercer"

    Désolée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :