• Un requiem obscur...

    Un requiem obscur...

     

    Étrangère au courroux

    L’ambiance est aux ténèbres

    Quand la forêt s’ébroue

    Triste et presque funèbre

     

    C’est l’angoissant ballet

    Des ombres enlacées

    Leurs fugaces reflets

    Comme rêves effacés

     

    La nuit est taciturne

    Sertie tout simplement

    Des ponctuations nocturnes

    De soudains craquements

     

    Métronome dément

    D’un requiem obscur

    Qu’un long hululement

    Ne saurait là conclure…

     

     

    ©


  • Commentaires

    1
    Poète agathoise
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 08:49

    Mazette... Drôle d'ambiance !
    Tout va bien, j'espère ?
    Bisous !

    2
    Lundi 6 Avril 2015 à 13:35

    Les mots servent d'exutoires parfois pour la peur que nous connaissons tous un jour ou l'autre...

    Rien de grave...Merci pour le partage.

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :