• Un simple feu follet...

    Un simple feu follet...

     

    Tel un château de sable

    Emporté par la mer,

    Existence improbable, 

    Prétention éphémère.

     

    Fugacité  d'une ombre,

    Toujours insaisissable,

    Que la seule pénombre 

    Rend d'un coup périssable.

     

    La caresse d'un souffle,

    À jamais invisible,

    Dont le trouble s'essouffle, 

    Sitôt inaccessible.

     

    Ou l'onde d'un remous

    Qui, silencieuse arrive,

    Son élan un peu mou

    Dévoré par la rive. 

     

    Ainsi donc va la vie,

    Son funèbre ballet, 

    Sans espoir de survie, 

    Un simple feu follet... 

     

    ©                         

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Février à 19:17

    Un feu follet qui laisse sa plume courir au creux de son cahier avant de partager.

    Merci Philippe

    Amitié Poète

      • Mardi 27 Février à 11:38

        Attention à ce que la feuille du cahier ne prenne feu...

        Merci!

    2
    Françoise Matthey
    Samedi 24 Février à 22:24

    Oui....Ta poésie est tellement belle, authentique, émouvante. Donne moi de tes nouvelles...

      • Mardi 27 Février à 11:39

        C'est toi qui me dit ça? je n'ose y croire Françoise... Merci je t'embrasse.

    3
    Lundi 26 Février à 12:49
    Nina Padilha

    Tes mots...
    Si justes...
    Si beaux...
    Ciselés !
    Bizzz

    4
    Lundi 26 Février à 16:21

    bonjour Philippe ,

     pardonne moi de passer un peu tard mais j'ai de petits problèmes pour mes yeux alors avant d'entrer en clinique je tenais a  te laisser un peu mon ressenti pour e poème  << Je dirais... pour moi des mots puissants !!  vraiment. J'ai bien aimé, c'est profond je trouve ,  et touchant.
    par ta vision des choses, et il me semble que j'ai pu vivre ce que tu ressens et mieux comprendre le chagrin qui parfois te poursuit. !! merci  philippe ,, touchant et plein d'émotions ! j'ai aimé te lire comme si je le ressentais,!!! bien amicalement monette

      • Mardi 27 Février à 11:40

        Merci Monette, reviens-nous vite avec des yeux  neufs ... Je t'embrasse et bon courage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :