• Locmaria... Un petit matin blême...

    Locmaria... Un petit matin blême...

     

    C’est une aube d’hiver,

    Paresseuse et distante,

    Toute teintée de vair

    Et d’ombres persistantes.

     

    Devant l’océan sage,

    Le petit matin blême 

    Débarbouille la plage

    De ses brumes ocre crème.

     

    Pour n’être pas en reste,

    Le ciel pourtant très pâle

    Jette une brise d’ouest

    Sur ses cirrus opales.

     

    Remontant du rivage,

    Ce vent plein de douceur

    Caresse le village

    En calme envahisseur.

     

    Hésitant et soumis,

    Il ne troublera pas

    Les maisons endormies

    Dans leur troublant trépas…

     

    ©                         


  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Janvier à 19:00

     bonsoir philppe ,

    tes mots semblent s'enchaîner tout seuls, comme des chevaux au galop...ça semble facile, ce n'est qu'une illusion je suppose !!! que c'est beau !! qu'Il doit être doux de "s'éveiller a l'aube bien amicalement  et bisous monette

      • Vendredi 26 Janvier à 04:17

        Merci Monette,

        Les premiers mots viennent comme bulles à la surface puis, le charme de l'instant m'emporte, juste sur six notes revenant en ressac.

        La mélodie des mots...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :